L’écart se creuse entre les terrains à bâtir et les terres agricoles

Hors secteur viticole, les terres agricoles libres affichent un prix moyen en hausse de 6 % sur un an tandis que le marché des terrains à urbaniser augmente de 17,5 % - Après une année 2009 en fort repli, la reprise initiée en 2010 s’est confirmée en 2011 sur tous les marchés pour un montant total de 17,1 milliards d’euros.

En 2011,218.450 transactions représentant une surface de 528.300 hectares (ha) - soit une augmentation de 8,8 % en un an, et une valeur de 17,1 milliards d’euros, soit une hausse de 11,7 % en un an - ont été notifiées aux Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) sur l’ensemble des marchés de l’espace rural (lire l’encadré). Anoter que ne sont pas notifiés par les notaires aux Safer les projets de ventes relatives aux parts de sociétés (lire l’encadré).

Fichiers: