Le taux du Livret A maintenu et celui du PEL en baisse


Chargée d’effectuer semestriellement le calcul des taux de rémunération des livrets d’épargne réglementée, selon une formule qui combine les taux observés sur le marché monétaire et l’augmentation des prix à la consommation (hors tabac) de l’ensemble des ménages, la Banque de France observe que la stricte application de la formule des taux de l’épargne réglementée conduirait à abaisser, à partir du 1er août, le taux du livret A de 0,75 % à 0,50 %. « Toutefois, compte tenu des perspectives d’une augmentation modérée de l’inflation d'ici fin 2016, le Gouverneur estime qu’il est justifié de déroger à la stricte application de la formule de calcul en vigueur, comme en février dernier. Il propose en conséquence de maintenir le taux du livret A à 0,75 % ». En revanche, le Gouverneur de la Banque de France propose de baisser le taux applicable aux nouveaux plans d’épargne logement (PEL), aujourd’hui anormalement élevé à 1,5 %, à un niveau de 1 %. Ceci contribuerait à soutenir la croissance et l’emploi en allégeant le coût des nouveaux crédits. Le taux des plans déjà existants resterait inchangé.