Le secteur financier soutient une relance européenne verte

Mathieu Solal, à Bruxelles
BNP Paribas AM, Axa ou bien encore Allianz répondent aujourd'hui à l'initiative lancée par l'eurodéputé Pascal Canfin.

Plus de 50 dirigeants d’entreprises du secteur financier et de l’assurance rejoignent aujourd’hui l’alliance pour une relance verte lancée par Pascal Canfin visant à «bâtir une réflexion partagée sur des plans d’investissements verts d’après-crise». Plusieurs grands acteurs du secteur viennent ainsi grossir les rangs du collectif lancé le 14 avril par le député européen, tels que BNP Paribas Asset Management, Axa, Allianz, Santander, PensionDanmark ou encore BBVA.

L’Alliance compte désormais 270 membres dont plus de 100 dirigeants d’entreprises européennes parmi lesquelles H&M, Renault ou encore Veolia, 79 députés européens issus de tous les horizons politiques et 20 ministres de 12 pays, tel que la Française Elisabeth Borne ou l’Allemande Svenja Schulze.

Notant que «le coût de la transition s’est massivement réduit, par exemple dans les énergies renouvelables, le développement de la mobilité ‘zéro émission’, l’agroécologie ou l’efficacité énergétique», les signataires s’engagent à «concrétiser la mise en place de paquets d’investissement pour la relance verte et la biodiversité, qui serviront d’accélérateurs de la transition vers la neutralité climatique et des écosystèmes sains».
Questions sociales et climatiques ne sont pas opposées

Le collectif insiste ainsi sur l’importance du Green Deal européen, tout en notant qu’il doit «plus que jamais répondre aux besoins sociaux de notre société».

«Nous nous engageons à travailler ensemble, à partager nos connaissances, à échanger notre expertise et à créer des synergies pour mettre en place les décisions d’investissement dont nous avons besoin», écrivent encore les signataires. «Le Covid-19 ne va pas chasser la crise climatique. Ces deux batailles, ne les opposons pas, mais gagnons-les ensemble. C’est cela qui nous rendra plus forts», concluent-ils.

«Si nous relançons l’économie dans la mauvaise direction, nous irons encore plus vite dans le mur de la crise climatique», alerte Pascal Canfin, qui veut «rassembler les énergies pour une relance verte».

Les contours du plan de relance européen restent encore à dessiner. L’Eurogroupe se réunira vendredi pour avancer vers la mise en place d’un fonds de plusieurs centaines de milliards d’euros qui pourrait être opérationnel début 2021.