Le régulateur belge enquête sur des transactions de H2O AM et Merit Capital

Newsmanagers
La FSMA enquête sur plusieurs transactions entre H2O AM et un fonds belge, Merit Capital NV, portant sur des obligations liées à Lars Windhorst
FSMA

Le régulateur financier belge est en train d'enquêter sur plusieurs transactions entre les fonds gérés par H2O AM et un fonds belge, portant sur des obligations liées à Lars Windhorst, a révélé le quotidien économique belge néerlandophone De Tidj, sur la base de sources proches du dossiers.

La contrepartie en question, Merit Capital NV, aurait acquis des titres illiquides détenus par les fonds H2O AM, de fameux titres qui lui valent nombre de déboires depuis l'été 2019. Si ces transactions apparaissent dans les comptes publics des fonds de Bruno Crastes, Merit Capital a de son côté nié auprès de ses clients, et du Financial Times mi-septembre, avoir réalisé ces achats, qui représentent plusieurs centaines de millions d'euros. Le directeur général de la société belge, Jan De Coninck, avait même indiqué à De Tidj, courant septembre, envisager des poursuites contre H2O AM.

Basée à Anvers, Merit Capital a été acquis en 2018 par Duet Group, dont le CEO Henry Gabay est un associé de Lars Windhorst. Henry Gabay comptait tripler les encours sous gestion, qui s'élevaient alors à 1,5 milliard d'euros, selon Bloomberg. L'ensemble des représentants de Duet au conseil d'administration de Merit Capital, dont Henry Gabay, ont démissionné au début du mois, en raison de l'enquête en cours, ont indiqué les sources.