Le reconfinement risque de pousser la chute du PIB au-delà de 10%

Fabrice Anselmi
Même si la baisse d'activité économique sera moins forte que lors du confinement printanier, l'Etat promet un soutien budgétaire supplémentaire de 20 milliards pour un mois.
Bloomberg

Crise sanitaire oblige, le gouvernement a donc annoncé un nouveau confinement d’un mois et, dans le cadre d’un projet de loi de finances rectificatif (PLFR) de fin d’année, un budget de 20 milliards d'euros supplémentaires pour soutenir l'économie et accompagner les entreprises, a déclaré jeudi soir le premier ministre, Jean Castex. Sachant que l’ensemble des mesures prévues représente un coût de 15 milliards par mois.