Le président de la Fed émet ses réserves sur les monnaies digitales

Elles ne sont adossées à rien et ressemblent davantage à un outil de spéculation, selon le banquier central américain.

Le bitcoin ne possède pas plusieurs qualités indispensables pour devenir une monnaie et pourrait plus facilement se substituer à l'or qu'au dollar, a déclaré lundi le président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell. Cette prise de position intervient alors que Bank of America a émis récemment de nombreuses réserves vis-à-vis du bitcoin, quand bien même JPMorgan le comparait, en début d'année, à un «or numérique», susceptible de s'imposer comme valeur refuge.

«Les cryptomonnaies sont très volatiles - voyez le bitcoin - et par conséquent ne sont pas très utiles en tant que réserve de valeur. Elles ne sont adossées à rien, elles ressemblent davantage à un outil de spéculation», a déclaré le banquier central américain, lors d'un séminaire en ligne organisé par la Banque des règlements internationaux (BRI), selon MarketWatch. «C'est essentiellement un substitut à l'or plutôt qu'au dollar», a-t-il ajouté.

Les stablecoins, conçus pour limiter la volatilité observée sur les cryptomonnaies, constituent «un progrès», mais leur crédibilité provient de leur adossement à une devise officielle, a souligné Jerome Powell.

Et d'insister sur leur encadrement nécessaire à ses yeux: une «monnaie mondiale régie par les impératifs d'une entreprise privée (...) sera l'objet des exigences réglementaires les plus strictes».

La Fed n'exclut pas de mettre au point à terme un dollar numérique, mais une telle initiative nécessitera un examen préalable approfondi ainsi que l'accord du gouvernement et de la population en général, a également déclaré le président de la Fed.