Le nouveau groupement Phi Family va distribuer des fonds d'ETF maisons

Newsmanagers

Le nouveau groupement de CGP Phi Family, emmené par Stéphane Molère, fondateur de VIA Wealth Management, va faire le pari de la gestion active maison … à base d’ETF.

La structure, qui regroupe sept cabinets de CGP, chapeaute la nouvelle société de gestion Phi IM, qui gèrera une gamme de fonds exclusivement investis en ETF, a expliqué à l'Agefi Actifs Stéphane Molère. L’objectif est de contourner les difficultés actuelles rencontrées par les CGP, entre sous-performance des gérants actifs par rapport à leurs indices, absence de rendement des produits de taux distribués aux clients français, et perte des rétrocessions dans le cadre de Mifid II.

Les sept cabinets sont actionnaires de la société de gestion, et seront rémunérés en dividende à hauteur de leur apport en encours. Les membres sont toutefois priés de diversifiés leurs relations commerciales puisqu’un seuil maximal d’encours attribués au sein de chaque cabinet à Phi IM devrait être fixé prochainement. Stéphane Molère espère par ailleurs convaincre une dizaine de cabinets de rejoindre le groupement d'ici la fin de l'année. Les premiers membres sont Altéor Patrimoine, Ascquo Patrimoine, Sélection Invest, NS Groupe, VIA Wealth Management à Paris, VIA Strasbourg et VIA Toulouse.

250 millions d’euros sous gestion d’ici fin 2020

Pour démarrer son activité de gestion, Phi IM, dirigée par le duo Roman Kowalczyk et Denis Khamphou, devrait prochainement acquérir sur le marché deux fonds d’ETF. Stéphane Molère n’a cependant pas souhaité indiquer le nom des cibles, la conclusion de l’accord étant imminente. La gamme doit ensuite s’élargir pour atteindre, d’ici mi-2021, quatre ou cinq fonds couvrant la quasi-totalité de l’échelle de risque de l’AMF.

Au sein d'Expert & Finance IM, son précédent employeur, Roman Kowalczyk a géré deux fonds de fonds de performance absolue, pour lesquels il gérait la sélection de fonds, ETF inclus. Son acolyte Denis Khamphou possède également une longue expérience de sélectionneur de gérants, principalement sur les marchés émergents et les stratégies systématiques, acquise au sein de la Banque Martin Maurel et chez Rothschild & Co.

Pour faire croître ses encours, la structure compte sur l’allocation d’une partie des encours actuels des sept cabinets vers ses fonds, ainsi que de leur collecte nette annuelle, comprise entre 70 et 90 millions d’euros. Les dirigeants ambitionnent d’atteindre 250 millions d’euros d’encours d’ici la fin de l’année.

Phi Family compte par ailleurs mettre en place un outil de gestion de la relation client (CRM, customer relationship management) commun, plus efficace, notamment en matière de suivi réglementaire. La structure va également proposer un outil de passage d'ordres développé par deux de ses membres.