Le Livret A clôt une année catastrophique sur une bonne note

La collecte du Livret A a été positive de 290 millions d'euros en décembre. Mais sur l'année, elle s'affiche en baisse de 9,29 milliards d'euros.

Après huit mois d'une décollecte ininterrompue, la collecte du Livret A a limité la casse en décembre. Pour le dernier mois de l'année, le compte sur livret a affiché une collecte de 290 millions d'euros (660 millions en y ajoutant le Livret de développement durable). 

Ce léger rebond vient de la décision des Français de "mettre de côté une partie des gains générés par la baisse des prix de l’énergie", explique le Cercle de l'Epargne. Il ajoute que "le mois de décembre, est généralement un mois favorable à ce placement du fait des versements de primes dont une partie est épargnée".

Mais ce dernier mois n'empêche pas un niveau record de décollecte pour l'ensemble de l'année 2015. Les caisses du Livret A se sont vidées de 9,29 milliards d'euros. Avec le LDD, la chute est de 11,02 milliards. Le précédent record de décollecte de 8,35 milliards sur le Livret A en 1996 a été largement dépassé. En 2014, la décollecte a été de 6,13 milliards d’euros.

Le taux accordé au Livret n'a pas encouragé les épargnants à miser sur ce produit. A 0,75% de rémunération, les Français s'en sont détournés, lui préférant l'assurance vie ou le Plan épargne logement (PEL). Le Cercle de l'Epargne rappellait toutefois le mois dernier qu'"avec une inflation nulle, le Livret A rapporte, en réel, 0,75 % ce qui n’a pas été toujours le cas ces dernières années".

La récente décision des autorités de maintenir ce taux - malgré un niveau d'inflation qui aurait dû le faire baisser à 0,5% - ne devrait pas inverser la tendance. Mais, précise le Cercle de l'Epargne, la décollecte devrait se faire "à un rythme beaucoup plus lent qu’en 2015".