Le gouvernement diminue l’attrait de l’épargne réglementée

Ivan Best, Agefi Quotidien
Après la taxation de l’épargne logement, le gel annoncé du taux du Livret A pour deux ans risque de rendre ces produits sans risque moins attrayants.

C'en est fini de l’incertitude régulière sur la rémunération du Livret A. Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, a évoqué «un gel du taux du Livret A pendant deux ans».  «Ce que nous voulons, c'est faire en sorte que le taux du Livret A soit stable (...) qu'il ne bouge pas pendant une période de temps», a déclaré le premier ministre Edouard Philippe mercredi sur France 2. «Cela nous permet de mobiliser des financements pour les organismes de logement social et donc de baisser les loyers» pour ce type de logements, a-t-il affirmé.