Le gel du fonds Woodford est reconduit

Avant que n’éclate l’affaire H2O, les investisseurs avaient été confrontés à un réel problème de liquidité sur un fonds de Neil Woodford, un gérant « star » britannique, qui avait dû geler temporairement les sorties de ses clients. Celui-ci vient d’annoncer que ce dispositif était reconduit

Par NewsManagers. - Le fonds LF Woodford Equity Income Fund va rester gelé pour 28 jours supplémentaires, a annoncé lundi Link Fund Solutions Limited, la société qui agit en tant que « Authorised Corporate Director » du fonds. Le fonds géré par Woodford Investment Management avait vu ses rachats être suspendus pour la première fois le 4 juin (avec effet au 3 juin) en raison d’un manque de liquidité du portefeuille révélé par le départ de plusieurs grands investisseurs. 

« Après prise en compte de toutes les circonstances actuelles liées au fonds, nous avons conclu, en conjonction avec Northern Trust Global Services SE, UK Branch, le dépositaire du fonds, qu’il restait dans le meilleur intérêt de tous les investisseurs du fonds de poursuivre la suspension de l’émission, l’annulation, l’acquisition et le rachat des parts du fonds », explique une note sur le site de Woodford. 

« La société de gestion du fonds, Woodford Investment Management, a pris des mesures pour repositionner le portefeuille du fonds pour vendre les titres non cotés les moins liquides et les investir dans des placements plus liquides. Cela a continué depuis la suspension du fonds et Woodford continue à investir dans des opportunités de manière à atteindre les objectifs d’investissement du fonds », poursuit la note publiée lundi soir.

« Nous continuerons à surveiller la situation quotidiennement pour envisager si les circonstances exceptionnelles continuent à justifier la suspension des opérations », peut-on encore lire. Le gel est révisé au moins tous les 28 jours.

Woodford IM a provoqué l’émoi de la communauté financière britannique lors de l’annonce du gel du fonds qui représentait alors 3,7 milliards de livres. La société a été fondée il y a cinq ans par Neil Woodford, un gérant emblématique du secteur britannique de la gestion. Suite à une série de mauvaises performances, plusieurs gros investisseurs sont sortis, mettant en difficulté le fonds qui avait parallèlement investi dans des titres illiquides.