Le gel des fonds de H2O rattrape Natixis

Alexandre Garabedian
Les difficultés de la société de gestion, chouchou des distributeurs de produits financiers jusqu'en 2019, créent le choc.

En prenant début août la direction générale de Natixis, Nicolas Namias avait trouvé H2O Asset Management dans le haut de sa pile de dossiers à traiter. Le voilà servi : en proie depuis plus d'un an à des difficultés, la boutique de gestion dont le groupe détient 50% du capital a annoncé vendredi le gel temporaire de huit fonds de sa gamme, investis pour partie dans des actifs illiquides liés au financier allemand Lars Windhorst et que H2O ne parvient plus à valoriser.