Le fonds viager de la CDC engrange 120 millions d'euros

Newsmanagers
La Caisse des Dépôts, CNP Assurances, Suravenir, AG2R La Mondiale, Groupama, Maif, le groupe Macif, le groupe Crédit Mutuel Nord Europe et Unéo lancent Certivia, fonds dédié à l’achat et à la gestion de biens immobiliers en viager

La Caisse des dépôts et consignations ( CDC) a annoncé, ce 9 septembre, le lancement de son fonds viager mutualisé Certivia doté initialement de 120 millions d'euros, supérieur au 100 millions d'euros prévus initialement. La capacité du fonds pourra toutefois atteindre jusqu'à 150 millions d'euros par la suite. De fait, un deuxième «closing» permettant d'accueillir de nouveaux investisseurs est fixé au 31 mars 2015.

Outre la CDC, qui a investi 22 millions d'euros dans le fonds, les autres investisseurs sont CNP Assurances et Suravenir (20 millions d'euros chacun), AG2R La Mondiale, Groupama, Maif, Macif et Crédit Mutuel Nord Europe (10 millions d'euros chacun) et, enfin, Unéo, la mutuelle des militaires (8 millions d'euros).

La gestion du fonds Certivia est confiée à La Française REM associée au groupe Renée Costes Viager, leader du viager en France qui seront chargés de sélectionner, d'acquérir, de gérer et de revendre les biens. Dédié à l'achat et à la gestion de biens immobiliers en viager, Certivia poursuit deux objectifs: améliorer le pouvoir d'achat des retraités propriétaires d'un bien immobilier, stimuler et sécuriser le marché du viager en France en appliquant des standards de qualité élevés.

Dans ce cadre, le fonds achètera des biens immobiliers en viager occupé, permettant ainsi aux vendeurs seniors de rester dans leur logement tout en percevant un complément de revenus grâce au versement d'un capital appelé bouquet. Le fonds Certivia prévoit d'acquérir environ 400 biens sur 5 ans, période déterminée pour la constitution de son portefeuille. En termes de zone géographique, 90 % des biens seront concentrés sur l'Ile-de-France et les agglomérations de la région Provence Alpes Côte d'Azur, 5% sur Lyon et, enfin, 5% sur les autres grandes agglomérations de la France métropolitaine.