Actions européennes

Le doute gagne les marchés

La période estivale a débuté sous les rebondissements de la crise grecque
Elle s’achève sur l’inquiétude suscitée par la forte décélération chinoise

Les marchés auront connu la fièvre au début et à la fin de l’été. Le départ des juilletistes sous la chaleur caniculaire a coïncidé avec un rare coup de chaud boursier. Entre le 26 juin et le 7 juillet, l’EuroStoxx 50 a perdu pas loin de 10 %, passant de 3.621 à 3.260 points. Une baisse qui a été plus que compensée dans les jours qui ont suivi mais à la fin août, les Bourses ont été emportées par les importantes chutes du marché chinois liées au ralentissement économique et aux dévaluations successives.