Le bon coup à jouer de l’ISR

Eric Leroux
L’Investissement socialement responsable va-t-il connaître un coup d’accélérateur après la crise sanitaire ? S’il est trop tôt pour donner une réponse définitive, tous les clignotants sont au vert et les professionnels fourbissent leurs armes

S’il y a un gagnant dans la crise financière qui a accompagné la crise sanitaire du Covid-19, c’est bien l’investissement socialement responsable (ISR) et son triptyque ESG, pour Environnement, Social et Gouvernance. Moins touché par les baisses de valorisation, il devrait repartir d’autant plus fort que de nombreux gérants prennent maintenant en compte les aspects extra-financiers. Et le public, mieux informé sur ces produits qui vont devenir de plus en plus accessibles, pourrait s’y montrer très sensible et être enfin au rendez-vous.