L'Avis de Neuflize OBC

Les mois d’octobre et de novembre ont été marqués par une forte variabilité des actifs financiers. Les craintes sur les perspectives de croissance de l’économie mondiale, nourries par un risque de déflation persistant pour la zone euro et par des chiffres américains d’activité moins solides qu’escompté, ont généré une correction très violente des indices actions au cours de la première quinzaine d’octobre. Les obligations d’Etat ont profité de ce mouvement, le taux 10 ans américain baissant même jusqu’à 1,88 % au paroxysme des inquiétudes.