L'avis de Mansartis

La période estivale a été marquée par un retour du stress sur les marchés financiers, notamment émergents. Les disparités géographiques se sont accrues au cours des derniers mois. C’est sans doute le point le plus significatif aujourd’hui. D’un côté, la situation dans les pays développés est positive : aux États-Unis, la croissance devrait se maintenir à un niveau élevé autour des 2.5%. Au 2ème trimestre 2018, elle a même atteint un pic à 4.1%, dû au bonus fiscal de D. Trump.