L’AMF s’attaque au «greenwashing»

Par Valérie Riochet
Le régulateur publie une doctrine sur l’information des fonds socialement responsables donnée aux investisseurs.

Si la finance durable opère une réelle percée, impossible de ne pas noter «que le vocabulaire utilisé en matière d’approche extra-financière est peu normé et qu’un même terme revêt des réalités très différentes», soulève Philippe Sourlas, secrétaire général adjoint, direction de la gestion d’actifs au sein de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Après une série de rapports sur l’investissement durable dans la gestion d’actifs, l’institution passe à l’étape supérieure et lance sa doctrine sur la communication «ESG» (Environnement, social et gouvernance) des gestionnaires.