L'AMF critique les dispositifs de reporting AIFM des gérants

Réjane Reibaud
Après ses contrôles "SPOT", le régulateur relève notamment des données manquantes et des stress tests de liquidité insuffisamment opérationnels.
DR

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a réalisé en 2019, une nouvelle série de contrôles SPOT (Supervision des pratiques opérationnelle et thématique)  pour jauger des dispositifs de reporting AIFM de 5 sociétés de gestion, avec l’objectif de s’assurer de la qualité des données transmises au régulateur et des procédures et contrôles internes en place. Elle a identifié des axes d'amélioration.