La pression monte sur les plates-formes de crowdfunding immobilier

Antoine Duroyon, Agefi Quotidien
Le secteur est en pleine croissance. Bercy s'inquiète du manque de transparence de certains montages avec structures intercalaires.

La montée en charge du crowdfunding immobilier - avec 18 millions d'euros collectés sur les six derniers mois - mobilise les autorités de régulation. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a déjà alerté sur le danger de montages impliquant la détention de parts de SCI (société civile immobilière) ou de SCCV (société civile de construction vente) et dans lesquels les investisseurs peuvent se retrouver engagés au-delà de leur apport. Cette structuration concerne surtout les quelques plates-formes de crowdfunding immobilier à visée patrimoniale, pour l'achat en commun d'un bien.