Risk management

La part du hasard

Didier Saint Georges Managing Director et membre du Comité d’investissement chez Carmignac
Le hasard est le paramètre le plus sous-estimé dans les performances d’investissement
Ce constat ne doit pas faire oublier trois principes essentiels en matière de gestion des risques

Le hasard a naturellement mauvaise presse et n’est en effet pas un ami très fiable. Mais il faut être conscient que même les plus grandes réussites incluent presque toujours au moins une part d’aléa. Le succès extraordinaire de Sergei Brin et Larry Page à la tête de Google est légitimement analysé comme le produit de leur génie visionnaire. Mais faut-il rappeler qu’un an après l’avoir fondé, ils essayèrent de vendre leur entreprise pour 1 million de dollars sans y parvenir, faute de trouver un acheteur ?