Banques centrales

La normalisation en route

La Réserve fédérale américaine a, sans surprise, relevé ses taux directeurs de 25 points de base le 13 juin
Un jour plus tard, la Banque centrale européenne a confirmé que le quantitative easing touchait à sa fin

La nouvelle était attendue. Le 13 mai dernier, la Banque centrale américaine a relevé de 25 points de base ses taux directeurs, les amenant dans une fourchette entre 1,75 % et 2 %, contre 1,50 à 1,75 % depuis la dernière remontée des taux au mois de mars dernier. Au total, cela fera la septième remontée des taux américains consécutive depuis décembre 2015,
et la deuxième de cette année.