Allocation d'actifs

La nécessaire sélectivité des investisseurs

Des signaux contradictoires incitent désormais à la prudence mais l’Europe possède encore de belles opportunités.
Fotolia

D’un côté de la croissance partout dans le monde, des taux bas et des entreprises qui, globalement, se portent bien. D’un autre des signaux venus des Etats-Unis démontrant que la prudence est désormais de mise et que les valorisations des titres - quand bien même l’ensemble ne peut être considéré comme homogène – sont nettement moins élevées qu’en Europe, promise à meilleure fortune. Dans ce cadre, les investisseurs, toujours à la recherche de rendement, privilégient les actifs risqués.