Défiscalisation à l’IR

La nécessaire sécurisation du Girardin industriel

Si le soutien aux entreprises ultramarines est nécessaire, l’aide par la défiscalisation peut se révéler périlleuse pour l’investisseur particulier - Contrepartie de l’avantage fiscal, le risque est certes inhérent au produit mais, au regard des abus, mérite un meilleur encadrement.

Un rendement dépassant les 20 % est l’alléchant avantage que procure un investissement dans le dispositif Girardin industriel à l’impôt sur le revenu (1). Pur produit de défiscalisation, dit « one shot » grâce à une défiscalisation en une seule année, le dispositif était, jusqu’à 2008, réputé destiné à des contribuables très aisés. Il s’est depuis ouvert à un plus grand nombre d’investisseurs en conséquence du plafonnement des niches fiscales.