La hausse des taux longs marque une pause surprise

Les incertitudes politiques et économiques ont redonné du lustre aux valeurs refuges
Les observateurs anticipent toujours un rebond des taux avec l’accélération de la croissance

Après une année 2013 difficile, les obligations d’Etat des pays développés ont connu un regain d’intérêt aussi vif qu’inattendu en ce début d’année. Selon les indices Bank of America-Merrill Lynch retraçant le prix moyen des obligations d’Etat, qui varie en sens inverse des taux d’intérêt, les titres américains ont ainsi engrangé 1,5 % sur les deux premiers mois de l’année, tandis que les souches européennes ont dans leur ensemble gagné 2,4 %.