La Financière Tiepolo lance un fonds de fonds patrimonial

Tiepolo Patrimoine se positionne comme une alternative aux fonds en euros avec un objectif de rendement de 3% nets annuel.
Dominique Villeroy de Galhau, Jean Grabowski et Benoit de Moulins

La Financière Tiepolo, société spécialisée dans la gestion privée, s'apprête à élargir sa gamme de fonds ouverts avec le lancement d'un fonds de fonds patrimonial, a appris la rédaction. Baptisé Tiepolo Patrimoine, l'OPC a obtenu son agrément AMF le 11 février dernier. Il sera géré par Benoit de Moulins et Jean Grabowski, tous deux directeurs à la gestion privée de la Financière Tiepolo et qui ont depuis plusieurs années mis en place l'expertise en multigestion externe de la société de gestion. Les deux multigérants seront assistés par Charles Hamel-Maldonado. Le fonds n'utilisera que des fonds externes. 

Tiepolo Patrimoine vise une performance nette annuelle de 3%. "Nous avons conçu ce fonds pour être une alternative pertinente aux fonds en euros", explique Dominique Villeroy de Galhau, directeur général de la Financière Tiepolo. Pour le dirigeant, il est impératif de trouver des solutions face à la chute du rendement du placement préféré des Français. Un placement qui représente toujours 40 millions d'euros d'encours sur les 1,3 milliard d'euros gérés par la Financière Tiepolo, "et c'est encore trop !", selon son dirigeant.

L'univers d'investissement du fonds de fonds est constitué de plus de 340 OPC dont 240 sont actuellement éligibles selon les critères de sélection définis par l'équipe de multigestion. Le fonds pourra s'exposer jusqu'à 100% sur les marchés actions de toutes zones géographiques, de toutes capitalisations et de tous les secteurs. Il pourra investir dans les petites capitalisations (limite de 500 millions d’euros de capitalisation) jusqu'à 50 % maximum de son actifs net. "Dans les faits nous visons plutôt une allocation actions autour de 30 % du portefeuille", précise Dominique Villeroy de Galhau.

Jusqu’à 100 % du portefeuille pourra être investi en instruments de taux souverains (publics et privés) de toutes zones géographiques. L’OPCVM pourra être exposé aux instruments de taux spéculatifs jusqu'à 50%. Enfin, Tiepolo Patrimoine pourra être investi jusqu’à 50% en obligations convertibles, jusqu’à 50% (en cumul) sur les marchés émergents actions et taux et pourra couvrir le risque de change jusqu’à 100% de son actif net.

"Le SRRI du fonds au lancement est de 4 mais nous visons plutôt un SRRI à 3 car nous souhaitons proposer un fonds peu volatile", indique Dominique Villeroy de Galhau. Le fonds de fonds sera dans un premier temps proposer en priorité à la clientèle de la société de gestion avant d'être commercialisé plus largement. Le dirigeant ne cache pas un objectif ambitieux de 30 millions d'euros de collecte en 2020 et espère que les assureurs seront intéressés par son référencement dans leurs contrats.

Côté frais, la gestion coûtera pour le moment 2 % TTC aux épargnants, selon le prospectus qu'a pu consulter la rédaction. Cependant, la société de gestion souhaiterai, à termes, baisser ces frais courants à 1,80 %. Les frais d'entrée sont eux de 3 % maximum et ceux de sortie de 1 % maximum. "Nous avons voulu réduire les frais autant que possible. C'est pourquoi nous nous positionnons sur des parts institutionnelles et des clean shares, afin d'éviter les rétrocessions", insiste le directeur général de la Financière Tiepolo.