Art

La fin de l’ISF pourrait être favorable au marché de l’art

Fabien Bouglé, Consultant en gestion de patrimoines artistiques, Saint Eloy Art Wealth Management
Paradoxalement, la suppression de l’ISF, auquel n’étaient pas soumises les œuvres d’art, pourrait tout de même avoir un effet positif sur le marché français
Fabien Bouglé, consultant en gestion de patrimoine artistique, estime qu’un retour des expatriés profiterait au marché

La loi de finances pour 2018 a finalement, comme cela était prévu, supprimé l’impôt de solidarité sur la fortune, créant à la place l’impôt sur la fortune immobilière. Corrélativement, l’exonération à l’ISF prévu à l’ancien article 885 I du CGI des œuvres d’art, objets de collection et d’antiquité, a donc également disparu.