La dette souveraine en euro attend l’extension du programme de rachats

Fabrice Anselmi
Trois Etats-membres ont encore levé plus de 15 milliards dans d’excellentes conditions mardi.
François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a présenté lundi le PEPP comme l’outil le plus adéquat.

L'Allemagne a poursuivi mardi son programme d’émissions de dette avec l’adjudication de 5 milliards d’euros d’une obligation Schatz à 2 ans au rendement négatif de -0,66%. Avec 13,3 milliards et un taux de couverture de 3,3 fois l’offre placée, l’agence de la dette Finanzagentur a obtenu la plus forte demande sur ce type de titres en treize ans, soutenue notamment par la hausse des taux allemands, passés de -0,51% à -0,42% pour le 10 ans en cinq jours avec le déconfinement progressif et le regain d’optimisme qui ramène les investisseurs sur des actifs plus risqués.