La décollecte s'atténue légèrement sur le Livret A

En février, le produit d'épargne a connu une décollecte de 510 millions d'euros, soit beaucoup moins qu'en janvier et que lors de l'année 2015.

Simple répit ou début d'inversion de tendance ? Certainement la première hypothèse. La décollecte du Livret A s'est poursuivie au mois de février mais à un rythme moins élevé qu'au mois de janvier et qu'en fin d'année dernière. Sur le seul Livret A, la décollecte a culminé à 510 millions d'euros (630 millions avec le Livret de développement durable, LDD).

En janvier, cette décollecte s'était fixée à 810 millions pour le Livret A et 320 millions pour le LDD, soit 1,13 milliard d'euros. En fin d'année dernière, à part un mois de décembre exceptionnellement positif en collecte (+660.000 euros sur les deux produits), l'année a été marquée par une décollecte historique (-11,02 milliards d'euros) avec des mois d'octobre et novembre particulièrement meurtriers : -3,07 milliards en octobre et -1,30 milliard en novembre. En cause, une rémunération du produit historiquement basse à 0,75%.

Les principaux placements bénéficiaires de ces retraits restent évidemment l'assurance vie, le Plan épargne logement (PEL) et les dépôts à vue. Les deux premiers placements ont collecté respectivement 2,7 milliards et 3,4 milliards d'euros en janvier, rappelle le Cercle de l'Epargne. 

Fichiers: