La collecte sur les livrets défiscalisés en hausse en mars

Sur les trois premiers mois de l’année, les livrets A et de développement durable ont capté en cumulé 13,95 milliards d’euros.

La guerre et les craintes liées au ralentissement économique ont fait leur oeuvre. Au mois de mars, la collecte sur les livrets défiscalisés a atteint 3,67 milliards d’euros pour l’ensemble des réseaux, soit sur les trois premiers mois de l’année, un montant en cumulé de 13,95 milliards d’euros. A défaut d'être efficace face à la poussée de l'inflation compte tenu de leur rendement, c’est 190 millions d’euros supplémentaires qui ont été versés par rapport au mois de février.

Si l’on excepte le mois de janvier à la collecte traditionnellement élevée, il faut remonter au mois d’avril 2021 pour retrouver un montant supérieur (3,79 milliards d’euros). A noter que la collecte sur le livret A a représenté une part prépondérante le mois dernier (3,02 milliards d’euros) contre 650 millions pour les livrets de développement durable.

L’encours total sur les deux produits atteint 483,6 milliards d’euros à fin mars 2022.