La collecte sur les ETF/ETP européens a quasiment doublé entre 2016 et 2017

NewsManagers
Les ETF et ETP cotés en Europe ont enregistré une collecte nette de 108,28 milliards de dollars en 2017, en hausse de 94,4 % par rapport à 2016

L'appétit des investisseurs pour les fonds indiciels européens ne se dément pas. Sur l'ensemble de l'année 2017, les ETF et ETP cotés en Europe ont en effet enregistré une collecte nette de 108,28 milliards de dollars, selon des données publiées par le cabinet indépendant ETFGI. Ce montant représente une progression de 94,4% par rapport à la collecte nette de 2016, souligne ETFGI. Cette collecte nette a surtout plus que doublé par rapport à la moyenne enregistrée au cours des cinq dernières années.

Au cours du seul mois de décembre 2017, les souscriptions nettes ont atteint 1,63 milliard de dollars, soit un 38ème mois consécutif de collecte nette.

A eux seuls, les 20 plus gros ETF collecteurs ont engrangé 33,60 milliards de dollars en 2017. Le fonds iShares J.P. Morgan EM Local Govt Bond Ucits ETF (6,93 milliards de dollars d'encours) a enregistré la plus forte collecte nette du marché européen, avec 2,93 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année 2017. Suivent le iShare Core MSCI World Ucits ETF (2,82 milliards de dollars), le iShare Core MSCI EM IMI UCits ETF (2,79 milliards) et le iShares Core S&P 500 Ucits ETF (2,22 milliards de dollars). Amundi complète ce Top 5, son fonds Amundi ETF Floating Rate USD Corporate Ucits ETF – Hedged EUR ayant engrangé 2,14 milliards de dollars de flux nets entrants en 2017. Un autre français s'illustre dans ce classement, à savoir Lyxor. Son fonds Lyxor S&P 500 Ucits ETF a en effet totalisé 1,12 milliard de dollars de collecte nette en 2017.

Fait notable : BlackRock, via sa filiale iShares, compte 13 fonds au sein de ce classement des 20 plus gros ETF collecteurs en 2017 !

A fin décembre 2017, les actifs investis dans les ETF/ETP cotés en Europe atteignent le niveau record de 802,38 milliards de dollars contre 572,62 milliards de dollars à fin 2016, soit un bond de 40,1% sur un an. « Il s'agit de la plus importante croissance des encours depuis 2009, date à laquelle les marchés se sont repris après la crise financière de 2008 », précise ETFGI.