La collecte du Livret A poursuit son rythme soutenu grâce à l'assurance vie

La collecte nette se porte à 1,53 milliard d'euros en février, poussée notamment par une désaffection pour l'assurance vie.

Le Livret A a affiché une collecte nette sur la droite ligne du mois de janvier bien qu'inférieure au chiffre très élevé atteint lors du premier mois de l'année. En février, cette collecte nette a culminé à 1,53 milliard d'euros si on l'ajoute au Livret de développement durable (LDD). En janvier, la collecte nette a été de 3,27 milliards d'euros sur les deux supports.

Les statistiques de ce début d'année vont à rebours des chiffres observés sur l'ensemble de 2016, une année assez erratique en matière de collecte nette où le mois le plus actif a été août (1,39 milliard d'euros). 

Mais le contexte a changé. Après les craintes de blocages des contrats d'assurance vie prévus dans la loi Sapin II adoptée fin 2016 et la baisse des rendements des fonds en euros, les épargnants se sont détournés de ce produit d'épargne au profit notamment de l'épargne réglementée.

En janvier, la collecte nette en assurance vie n'a été que de 400 millions d'euros, soit moitié moins qu'en décembre et six fois moins qu'en juillet 2016, soit juste avant le début des polémiques au sujet du blocage des contrats d'assurance vie en cas de risque de crise systémique