La BCE s’engage à recalibrer toutes ses armes

Fabrice Anselmi
Face à la deuxième vague, la banque centrale a clairement ouvert la voie à un renforcement, en décembre, de tous les outils dont elle dispose, habituels ou d'urgence.

La Banque centrale européenne (BCE) a, comme prévu jeudi, laissé sa politique monétaire inchangée. Mais, sur la base des perspectives économiques réactualisées à sa réunion du 10 décembre, le Conseil des gouverneurs s’engage à recalibrer ses instruments pour faire face à la situation, soutenir les conditions de financement et la reprise économique, et contrebalancer l'impact négatif de la pandémie sur les projections d’inflation.