La BCE accroît ses marges de manœuvre

Xavier Diaz
La banque centrale a augmenté significativement la taille de son programme de rachats d’urgence (PEPP) et revu en forte baisse ses prévisions de croissance et d’inflation.
Christine Lagarde, la présidente de la BCE, lors de la conférence du presse du 4 juin 2020. (Photo Adrian Petty / European Central Bank)

La Banque centrale européenne (BCE) a devancé les marchés. Hier, lors de la réunion de son conseil des gouverneurs, elle a non seulement augmenté plus que prévu son programme d’achats d’urgence PEPP (pandemic emergency purchase programme) lancé fin mars pour faire face au choc économique provoqué par le coronavirus mais elle a aussi prolongé sa durée et communiqué sur le réinvestissement des tombées des obligations achetées.