H2O songe à transférer ses obligations illiquides dans un fonds séparé

H2O Asset Management envisage la création d’une entité séparée pour y loger les obligations illiquides

Selon une information du Financial Times, relayée par NewsManagers, H2O Asset Management envisage la création d’une entité séparée pour y loger les obligations illiquides au cœur de la crise récente. Ce, après que les investisseurs aient retiré des milliards d’euros des fonds gérés par la succursale de Natixis. Vincent Chailley, le directeur des investissements de la société de gestion, a annoncé aux clients mercredi que, même si aucune décision finale n’a été prise, le gestionnaire pourrait retirer les obligations liées à Lars Windhorst des fonds principaux pour les placer dans un portefeuille séparé. Les six fonds ayant des obligations illiquides en portefeuille ont vu leurs encours chuter de plus de 5 milliards d’euros, selon des données de lundi.

Dans un nouveau communiqué publié mercredi, H2O déclare avoir fait l’objet de « souscriptions importantes » depuis lundi et que ses encours s’établissent au 26 juin à 27 milliards d’euros. « Les rachats ont considérablement décliné pour atteindre un niveau cinq fois moins élevé que celui atteint à leur pic (le 21 juin), à 450 millions d’euros aujourd’hui ».