Entourage Sofica joue l’adossement exclusif

Cette Sofica est la seule nouvelle entrante du marché pour l’année 2022.

Avis aux amateurs de cinéma et d’avantages fiscaux : la saison des Sofica est ouverte ! Ils ont jusqu’au 31 décembre pour y investir et profiter de ses avantages fiscaux. Une niche fiscale qui, rappelons-le, a pour objectif de financer la production cinématographique et audiovisuelle.

Mais ne lance pas une Sofica qui veut ! Chaque année, c’est le Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC) qui analyse les candidatures des sociétés de gestion et attribue les montants qu’elles peuvent collecter. Pour 2022, seule Entourage Sofica a réussi à rejoindre ce club très fermé.

L’exclusivité sinon rien

La société de conseil en investissement Entourage Gestion a réussi à s’attirer les faveurs du CNC et des deux autres autorités de tutelle des Sofica (la Direction générale des finances publiques et l’Autorité des marchés financiers). Pour ce faire, elle a dû faire montre de volonté. Sur les 90 % de la collecte qui seront investis (10 % seront placés en liquidités), 30 % financeront la production, 20 % le développement des œuvres et surtout, 15 % la distribution cinématographique. Ce dernier segment a été mis à mal par la crise sanitaire. Si ce n’est pas une obligation, le CNC s’est montré généreux envers les Sofica qui acceptaient de jouer le jeu en le finançant davantage.

Résultat : Entourage Sofica se voit attribuer une enveloppe de 3,4 millions d’euros. Dans l’ensemble, les 12 Sofica du marché profitent d’un CNC soucieux de relancer l’industrie du cinéma au plus vite. L’enveloppe globale est en hausse, à 73 millions d’euros, contre un peu plus de 63 millions l’édition précédente. Son montant et sa répartition sont revus chaque année en fonction des engagements des sociétés de gestion, du bilan des investissements réalisés et des collectes assurées les années précédentes.

Pour se démarquer, Entourage Sofica met surtout en avant son adossement exclusif au groupe de production cinématographique et audiovisuel Mediawan. Il s’agit du premier Spac (Special purpose acquisition company) français du secteur, créé en 2015 par Xavier Neil, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton. A coups d’acquisitions, les serial investisseurs ont réussi à se constituer un portefeuille assez impressionnant de succès, que ce soit des films (Les Rivières pourpres, Bac Nord) ou des séries (Dix pour cent, Clém, HPI). Son pôle de production est à présent composé de 25 sociétés. Cette diversité est mise en avant par Entourage Gestion car les Sofica préfèrent généralement miser sur plusieurs sociétés de production pour ne pas être dépendantes d’une seule et lisser le risque. Entourage fait le pari de l’exclusivité, vantant la solidité financière affichée de Mediawan.

Cette stratégie se lit aussi dans ses choix de distribution. Entourage mise sur trois canaux différents avec un partenariat unique pour chacun. Les conseillers en gestion de patrimoine devront passer par la Financière d’Orion pour pouvoir y investir. Sur Internet, seule la plateforme Linxea pourra la proposer aux internautes. Enfin, du côté des banques privées, Hottinguer a été choisie pour la vendre à ses clients.

48 % de réduction d’impôt

Qu’ils aiment le cinéma ou non, les investisseurs misent rarement sur les Sofica pour l’amour du septième Art. Le rendement n’est pas non plus leur leitmotiv principal. Entourage Sofica vise un Taux de rendement interne (TRI) de 4,5 % par an, avantage fiscal inclus. C’est celui-ci qui est le plus intéressant. Les actionnaires de Sofica peuvent bénéficier d’une réduction de 48 % sur leur impôt sur le revenu. Cette réduction est doublement plafonnée à hauteur de 25 % du revenu net global dans la limite de 18.000 euros par foyer fiscal. En contrepartie, ils devront conserver leurs parts entre cinq et dix ans (en l’absence de marché secondaire). Tout avantage fiscal sera perdu si l’intégralité ou une partie des actions est cédée avant le 31 décembre de la cinquième année suivant celle du versement effectif.

Fiche technique du fonds

Capital à souscrire : 3,4 millions €

Minimum de souscription : 5.000 €

Prix d’émission : 100 € par action

Frais d’entrée : 4 % maximum

Commission de placement :4 % HT

Total frais de gestion sur les 6 ans : 14,76 % TTC

L'avis de l'expert

En complément de son analyse, la rédaction vous propose désormais l'analyse d'un professionnel (CGP, banquier, fournisseur de produit...) sur chacun des produits présentés. Pour faire partie du panel de contributeurs, contactez la rédaction redaction_actifs@agefi.fr.

Brice Ruel, directeur général de Trinity Gestion Privée

Les +

Vous bénéficiez de la réduction d'impôt, vous ne devez pas dépasser 25% de votre revenu net global et vous êtes plafonné à 18.000 euros par foyer fiscal, en investissant dans le capital d'une société de financement d'œuvres cinématographiques ou audiovisuelles (Sofica) agréée par le ministre de l’Économie et des Finances. En remplissant ces critères, vous aurez droit à 30% sur vos investissements de 2020 et si la SOFICA remplit certains critères supplémentaires, votre taux de réduction se verra majoré de 36% à 48%.

Les –

La pandémie a rappelé que cette classe d’actifs était très sensible aux variations de marché et elle l’est toujours aujourd’hui. Pour preuve, le CNC sort son carnet de chèque pour soutenir et relancer les projets (films-séries) dans un marché qui a du mal à faire salle comble pour cette saison. La rentabilité n’est pas non plus au rendez-vous : le gérant anticipe une rentabilité avec l’avantage fiscal réintégré d’environ 4.5% au bout de la durée de détention obligatoire. Des frais très élevés alourdissent la note de cet investissement.

Mon bilan

A vouloir chercher à tout prix les réductions d’impôts de dernières minutes, les investisseurs spéculent parfois sur les mauvais chevaux. En effet, 48% de réduction d’impôts ça fait rêver, mais au final à quel prix ?  Un capital immobilisé de 5 à 10 ans, des valorisations négatives même avec l’avantage fiscal réintégré…et vu les risques et contraintes sanitaires annoncés pour cette fin d’année et 2022, réfléchissez bien avant d’immobiliser votre capital dans ce genre de niche fiscale.