Ennemis jurés

L'éditorial de Jean-François Tardiveau, rédacteur en chef de L'Agefi Actifs.
Fotolia

Aux dernières nouvelles, il semble que la rente ait connu un nouveau revers. Alors qu’elle régnait quasiment en maître à la sortie des produits d’épargne retraite tels que les Perp et les contrats Madelin, elle pourrait rapidement subir la redoutable concurrence d’une possibilité de sortie en capital offerte aux épargnants. Le coup est rude. Surtout, il s’agit d’une nouvelle et redoutable concurrence pour la rente, qui connaît déjà, par ailleurs, deux ennemis jurés : la fiscalité et l’inflation. Or, ces deux‑là semblent ne plus être en capacité de pénaliser les rentiers.