Valorisation

Des marchés à fleur de peau !

Certains facteurs techniques peuvent expliquer une partie de la remontée de la volatilité
Les calculs d’actualisation montrent comment le niveau des taux conditionne la variation des prix des actifs
Christian Bito, professeur de finance à l’ESSEC et Président de CBT GESTION

Depuis quelques semaines, les marchés financiers sont très heurtés et ont tendance à sur-réagir, à la baisse comme à la hausse très fortement en l’espace de quelques heures. Le Nasdaq a par exemple bondi de 2,65 % le 4 juin, sa plus forte variation depuis plusieurs mois ; le CAC 40 perdait 1,93 % le 8 mai en une séance… Les différents indices de volatilité reflètent dans leur niveau ce regain de tensions ; ainsi le VIX qui représente la volatilité implicite dans le prix des options sur le S&P 500 est remonté à un niveau de 16/17 % alors qu’en avril il touchait un point bas à 12 %.