Des conseillers financiers bons pilotes dans la crise

Jean-François Tardiveau
Fins tacticiens, ils s’interrogent néanmoins sur l’évolution de leurs allocations obligataires et actions
(Max Pixel)

Les conseillers financiers ont été largement observés depuis neuf mois. Sur la façon dont ils ont maintenu le lien avec leurs clients, comment ils les ont accompagnés dans leur volonté de profiter des opportunités liées aux excès de marchés, ou à l’inverse, de se protéger des fortes variations de cours... Si ces interrogations ne sont plus vraiment de mise, il reste cependant à savoir comment ont évolué la structure de risque et l’allocation de leurs portefeuilles types durant la crise.