Bilan 2015 du marché de l’art

Derrière les millions, de nombreuses œuvres accessibles

Malgré le ralentissement de la Place chinoise, les ventes aux enchères continuent de très bien se porter
Les records s’enchaînent, mais sur tous les segments, il existe des opportunités d’achat à prix raisonnable
DR, Wang Jianlin, un grand collectionneur chinois, a acquis « Le Bassin aux nymphéas, les rosiers » de Claude Monet pour 20,4 millions d’euros.

Au regard de l’état négatif de l’économie et de la finance mondiales, le marché du « Fine Art » affiche une maturité lui permettant de s’affirmer comme un véritable placement alternatif. Les recettes globales se hissent à 16 milliards de dollars en 2015. Elles chutent de 1,9 milliard par rapport à l’exercice précédent, une baisse importante à imputer au réajustement du marché chinois.