De grands investisseurs rappellent à l’ordre les entreprises sur l’écologie

Stéphanie Salti, à Londres
A l’occasion d’une campagne de CDP, une centaine d’investisseurs font pression sur un millier d’entreprises pour obtenir davantage de données environnementales.

Pandémie ou pas, la question environnementale reste cruciale aux yeux des investisseurs mondiaux. Par le biais de l’organisation internationale à but non lucratif CDP (anciennement Carbon Disclosure Project), 105 d’entre eux, dont Covéa Finance, le Fonds de réserve pour les retraites (FRR), Comgest et la Financière de l’Echiquier lancent aujourd’hui une campagne visant 1.051 sociétés mondiales de 49 pays différents pour leur demander de publier davantage de données dans le domaine environnemental. Au total, ces investisseurs gèrent plus de 10.000 milliards d’actifs.