Credit Suisse publiera une perte pour le premier trimestre 2022

Réjane Reibaud
La hausse de ces provisions sur le trimestre est de 600 millions de francs suisses.
(Bloomberg)

Credit Suisse a émis ce 20 avril un avertissement sur ses résultats du premier trimestre 2022. La banque suisse a décidé de renforcer ses provisions constituées dans le cadre de litiges en cours qui atteindront un montant total de 700 millions de francs suisses. La hausse de ces provisions sur le trimestre est de 600 millions. Les litiges "ont tous débuté il y a plus de 10 ans", assure la banque. L'établissement, pris notamment dans des affaires d'espionnage, les affaires Archegos,  Greensill, ou encore un gros litige aux Bermudes pour ne citer que les dernières, doit publier ses résultats trimestriels le 27 avril. Ils seront en perte, "en lien avec l'augmentation des provisions", avertit le groupe.

La banque dit par ailleurs s'attendre à ce que la guerre en Ukraine affecte le résultat à hauteur d'environ 200 millions de francs suisses en raison de revenus négatifs et de provisions pour pertes sur crédits. Le résultat sera également grevé par des pertes de 350 millions liées à à la diminution de la valeur de sa participation de 8,6 % dans le groupe Allfunds, coté en Bourse. Le montant comprend également " l'impact négatif d'une réduction des émissions sur les marchés des capitaux et d'une baisse de l'activité commerciale".

Ces pertes seront partiellement compensées par une reprise de provisions d'environ 170 millions de francs suisses concernant les plaintes contre Archegos et par des gains immobiliers d'environ 160 millions de francs suisses.

Credit Suisse avait publié des résultats en perte de 1,6 milliard de francs suisses pour l'exercice 2021.