Brexit : la tension monte chez les allocataires

Le 23 juin prochain, les Britanniques se prononceront sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union européenne
Dans cet environnement incertain, les investisseurs s'appliquent à envisager toutes les éventualités
Bloomberg

Les investisseurs ont eu un an pour s’y préparer. Il n’empêche, à quelques jours de la tenue du référendum lors duquel les Britanniques devront se prononcer sur le maintien ou la sortie du Royaume-Uni dans l’Union européenne, la nervosité pourrait s’accroître.