Avertissement sans frais… mais pas sans taxe

L'édito du rédacteur en chef de l'Agefi Actifs Jean-François Tardiveau, paru dans notre dernier numéro papier.

Evaluée à 5.000 milliards d’euros, l’épargne investie par les Français dans des produits financiers serait-elle trop modeste ? Insuffisante pour que l’on décide de passer sous silence leur devenir ? En tout cas, il n’aura échappé à personne qu’à l’occasion du premier grand débat politique télévisé dans notre pays la semaine dernière, ayant permis à l’ensemble des candidats à une élection présidentielle – soit tout de même onze prétendants – de s’exprimer et de confronter leurs idées, aucun thème portant sur la fiscalité des placements n’était au programme.