Attention aux UV 

Fotolia
  A 15 jours près, le scénario aurait été parfait. Dans un environnement des plus favorable pour une zone euro qui a enregistré en 2017 sa plus forte croissance depuis une décennie, les marchés d’actions au travers de l’indice DJ Euro Stoxx 50 devaient convaincre un peu plus encore les épargnants que le vert était de mise. Et que ce n’était pas un feu de paille. L'office statistique de l'Union européenne n’avait-il pas d’ores et déjà révisé à la hausse ses estimations de croissance pour le troisième trimestre 2017 ?