Petites capitalisations

Amundi revoit sa gamme actions

La société de gestion a rationnalisé sa gamme de produits actions. Dans le même temps, le fonds de petites capitalisations du groupe devient éligible au nouveau dispositif PEA-PME

Il n’y a pas que les petites sociétés de gestion indépendantes qui voient dans le nouveau plan PEA-PME un moyen de réconcilier les investisseurs particuliers français avec les actifs risqués. Amundi, le géant français de la gestion d’actifs (avec près de 780 milliards d’euros sous gestion, dont 172 milliards pour le compte de particuliers), met aussi aujourd’hui en avant son fonds de petites capitalisations, Amundi Actions PME. Ce nouveau produit, issu de la transformation de Amundi Small Cap Euro, s’inscrit dans l’opération de simplification des gammes du groupe.

Marques distinctes, fonds unique.

Aujourd’hui, l’offre PEA et PEA-PME d’Amundi est constituée de seulement trois fonds : Amundi Actions France, Amundi Actions Europe et Amundi Actions PME. Si chaque enseigne distribuant les produits du groupe peut disposer d’une marque propre, ce seront finalement les mêmes fonds – parfois clonés ou gérés avec la technique de fonds maîtres/nourriciers – qui seront distribués.

Des adaptations à la marge.

Pour le gestionnaire, la gestion des petites capitalisations n’est pas nouvelle, le fonds Amundi Small Cap Euro ayant été créé en 1994. Et seuls quelques aménagements ont été effectués à la marge pour qu’il puisse répondre aux exigences du PEA-PME pour lequel les décrets d’application ont été publiés le 5 mars dernier au Journal officiel.

Si le gestionnaire évalue l’univers d’investissement total sur lequel il pourrait investir dans le cadre du fonds PEA-PME à environ 2.000 valeurs, plusieurs filtres supplémentaires liés à la liquidité ou la taille des entreprises sont appliqués sur son produit. Amundi se limite donc aux 500 sociétés dont la capitalisation reste supérieure à 50 millions d’euros et dont le volume d’échanges d’actions totalise plus de 100.000 euros par jour.

Le processus de gestion reste classique pour ce type de produit et se concentre sur le choix de valeurs (le stock-picking). La société met en avant, sur ce point, la force que lui confère son statut de plus grande société de gestion européenne. « Il est indispensable, pour les fonds de petites et moyennes capitalisations, de rencontrer les dirigeants des sociétés. Or, cela est facilité par notre taille importante », déclare Eric Turjeman, directeur adjoint du métier Actions chez Amundi.

Clientèle patrimoniale.

Amundi Actions PME totalise aujourd’hui 80 millions d’euros d’encours – qui proviennent de l’ancien fonds Amundi Small Cap Euro – et, bien qu’il soit largement distribué, le gestionnaire n’a pas voulu se fixer d’objectifs de collecte. Même s’il estime depuis plusieurs mois déjà que la conjoncture se prête à un retour sur les actions, Yves Perrier, le directeur général d’Amundi, est bien conscient qu’« un fonds d’actions reste destiné à une clientèle patrimoniale qui a les moyens de prendre un peu de risque ».