Active Asset Allocation s’associe à 4 fournisseurs d’ETF pour s’attaquer aux CGP

Jean-Loup Thiébaut
L'offre de gestion pilotée comprends une trentaine d'ETF pour le moment mais devrait s'enrichir rapidement.

La fintech Active Asset Allocation a annoncé ce 23 septembre le lancement d’une offre de gestion pilotée entièrement en fonds indiciels cotés (ETF) à destination des conseillers en gestion de patrimoine et des assureurs.

La formule, 100% digitale, comprendra trois portefeuilles de niveaux de risques différents, composés d’ETF d’Amundi, BlackRock, BNP Paribas Asset Management, et Invesco. Elle sera implémentable sur l’assurance vie, ainsi qu’en plan épargne retraite (PER) avec une gestion à horizon. Pour le moment, une trentaine de supports ont été sélectionnés. Ce nombre devrait grimper au fur et à mesure de l’intégration de ceux-ci par les partenaires assurantiels. 

L’offre comprendra également un simulateur d’épargne. Celui-ci doit permettre aux conseillers de comparer les allocations de leurs clients en fonds actifs avec les propositions d’Active Asset Allocation, notamment en matière de risque et de probabilité d’atteindre des objectifs. Les conseillers pourront faire varier de nombreux paramètres d’une stratégie d’allocation, dont l’épargne, les versements programmés, le profil de risque, l’horizon, et l’objectif final.

Le coût, un argument important de la gestion en fonds indiciels, comprendra les frais habituels des ETF et un « petit pourcentage » pour le conseil en investissement d’Active Asset Allocation, a précisé sa fondatrice Adina Grigoriu lors d’une présentation du produit. Les conseillers pourront également ajouter une couche de frais pour leur propre rémunération. Charge à eux de la justifier auprès de leurs clients.