322 sociétés ajoutées à la liste noire de l'ACPR au cours du premier trimestre

L'autorité de contrôle rappelle les fondamentaux pour se protéger contre les offres frauduleuses.

Ce n'est pas la crise pour tout le monde. Les arnaques sont florissantes depuis le début de la pandémie, à tel point que le gouvernement a récemment publié un guide de prévention, soulignant l'ampleur du problème. Aujourd'hui, c'est au tour de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) de publier une énième mise en garde du public contre les propositions frauduleuses de crédits, de livrets d'épargne, de services de paiement et d'assurance. Elle indique avoir ajouté au cours du premier trimestre 2021 322 nouveaux sites internet ou entités à sa liste noire des organismes proposant ce type de prestation sans y être autorisés. 

Pour se protéger, vérifiez systématiquement que votre interlocuteur est autorisé à proposer des produits bancaires ou des assurances en consultant le registre des agents financiers (Regafi), des organismes d'assurances (Refassu) et le site de l'Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (Orias) avant de répondre à une proposition. 
Si vous êtes victimes d'une fraude, déposez plainte dans les meilleurs délais. Vous pouvez également contacter Info escroqueries ou effectuer un signalement en ligne afin d'empêcher d'autres tentatives.