Vers un regain des renégociations de crédits

Avec la nouvelle baisse des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) annoncée hier par son président Mario Draghi, le courtier Cafpi estime dans sa météo des taux du mois de mars que le contexte pourrait relancer les renégociations de crédits qui ont déjà fait le plein en 2015. Le courtier rappelle un chiffre de la Banque de France : il resterait 90 milliards d'euros de crédits renégociables.