Taux immobiliers : l'écart se creuse entre les profils

Dans son baromètre mensuel des taux, le courtier Empruntis note qu'un écart assez net se creuse entre les profils dits "premiums" et les profils plus modestes dans l'achat immobilier. "Les écarts se sont accrus de 5 à 10 centimes", explique le courtier qui ajoute qu'il existe toutefois une exception, le Sud-Ouest. Là-bas, la hausse des taux est identique quel que soit le profil. "En tout cas avant négociation", précise le courtier.