Surendettement : moins de crédits à la consommation mais plus d’immobilier

La Banque de France vient de faire paraître son « Enquête typologique 2016 sur le surendettement des ménages ». La comparaison statistique de l’étude porte sur la période 2011-2016. Elle indique notamment que la part des crédits à la consommation dans l’endettement global des ménages a diminué sur la période en passant de 58,2% à 39,3%. En revanche, le poids des dettes immobilières s’est accru, passant de 22,6 % en 2011 à 35,3 % en 2016. L’endettement moyen par dossier en matière de logement est de 107.987 euros, soit une augmentation de 12.735 euros en cinq ans.